Crédit entre particuliers : une tendance à la hausse qui se confirme

Crédit entre particuliers : une tendance à la hausse qui se confirme

Selon le chiffres dont nous disposons (les nôtres et ceux de nos confrères), le crédit entre particuliers semble poursuivre sa croissance. Effet de mode diront certains... Véritable phénomène de société rétorqueront d'autres au vu des résultats de quelques opérateurs : prêt d'union annonce par exemple 14 millions d'euros de prêts octroyés, pour notre part, nous estimons que nous matérialiserons (sans les octroyer) plus de 15 millions d'euros de demande cette année.

Les conditions d'accès aux crédits devenant de plus en plus sévères, de nombreux projets restent en souffrance, et le crédit entre particuliers permet de retrouver une alternative ainsi qu'un peu d'espoir.

Attention cependant aux déconvenues : délais d'obtention, solvabilité de l'emprunteur, identité des parties... De nombreuses plateformes sont littéralement infestées de faux prêteurs, souvent basés à l'étranger. Une règle simple pour vous protéger : ne jamais envoyer de documents personnels et bancaires à qui que ce soit, ne jamais payer de frais de dossier, d'avocat, de notaire ou autre avant d'avoir reçu un dossier de proposition complet et vérifié l'identité du prêteur...

Assurance emprunteur

Cette assurance est payée par l'emprunteur en début d'emprunt le jour du déblocage des fonds et garantit au prêteur le versement du restant dû en cas de décès, de Perte Totale et Irréversible de l'Autonomie (PTIA) ou Invalidité Permanente Totale (IPT) toutes causes. C'est un contrat groupe emprunteur classique payé par l'emprunteur et dont le prêteur est le bénéficiaire

Frais prêteur

Les frais sont de 1% du montant prêté payables le jour du déblocage des fonds.

Frais emprunteur

Les frais sont de 1% du montant emprunté payable le jour du déblocage des fonds.